PROCESS

France Teinture - Ennoblisseur français

Le laboratoire

Équipés de machines de laboratoire basse et haute température, nous réalisons, chaque année, de l’ordre de 12 000 études. Établie à partir du spectrophotocolorimètre et de la base de données de l’entreprise, la formule de teinture sera testée sur un échantillon de 10 gr représentatif de la matière sur laquelle les commandes industrielles sont susceptibles d’être réalisées. Le laboratoire est également chargé de l’échantillonnage de la production industrielle afin de valider les réalisations, et corrige, le cas échéant, les formules dont l’application industrielle ne correspond pas exactement au bip labo.

France Teinture - Teinture tissu

LA TEINTURE

L’entreprise dispose d’un parc de 39 machines à teindre de type Roto ou Autoclave, et d’une capacité de traitement de lots d’un poids entre 20 et 600 kg. L’ensemble de ces machines est géré par des automates qui pilotent le process sélectionné en fonction de la recette appliquée sur la commande en cours de traitement. Ces automates étant eux-mêmes reliés à un système de gestion centralisé ORGATEX permettant de suivre le déroulement du process par machine et d’optimiser le temps d’occupation machine.

  • Déroulage et couture bout à bout des pièces de tissu pour constituer le lot commandé pour la TEINTURE LIBRE (le tissu est en mouvement rotatif dans une machine contenant un bain de teinture statique)
  • Déroulage et enroulage sur ensouple pour la TEINTURE « AUTOCLAVE » qui s’effectue dans une machine sous pression avec un bain de teinture qui est injecté au travers le tissu enroulé et inerte.
France Teinture - Teinture fibre

AUTOMATE DE DISTRIBUTION DES COLORANTS

En lien avec la teinture, le service colorants et drogues est chargé de préparer et peser les colorants et produits nécessaires à la réalisation des recettes de teinture. Ce service est équipé d’un automate de distribution de colorants directement sur les machines de teinture.

Uit-France-Teinture-2-LD-129

SÉCHAGE, ESSORAGE, EXPRIMEUSE

Le tissu teint en teinture libre contient de l’ordre de 2 fois son poids en eau en sortie de machines à teindre. Il subira alors 2 opérations avant d’être apprêter : l’essorage ou l’exprimage et le séchage. Si l’essorage utilise une centrifugeuse qui va éliminer l’eau retenue par le tissu, l’exprimage va permettre la même opération, à l’aide de machines de type différent selon que le tissu soit tubulaire ou au large/à ouvrir.

Pour le tissu traité en tubulaire, l’air comprimé que l’on insuffle à l’intérieur du tube de tissu va le gonfler avant qu’il soit pressé entre deux rouleaux exerçant une forte pression permettant d’éliminer une grande partie de l’eau retenue. Pour le tissu à ouvrir ou au large, la machine utilisée va détorsionner la matière avant de l’ouvrir, le cas échéant, et conduire le tissu entre deux rouleaux exerçant une pression suffisante pour éliminer une grande quantité d’eau. Une opération éventuelle de projection d’eau sous pression, avant la phase d’exprimage, permet d’éliminer les particules de fibres restant sur la surface de la matière, particules collectées dans un filtre. Ce dernier traitement permet de collecter ces particules et les éliminer des rejets aqueux.

Apprêts mécaniques

  • GRATTEUSES : modifient les caractéristiques de surface du tissu, en sortant du tissu des fibrilles ou fragments de fils superficiels pour les amener à la surface du tissu. Pour se faire, le tissu passe sur des cardes métalliques qui équipent des rouleaux installés sur un tambour rotatif. Certains travaillent dans le sens du poil, d’autres à contre-poil avec des vitesses différentes. Ces rouleaux sont appelés « travailleurs » et sont au nombre de 24 ou 36.
  • ÉMERISEUSES : modifient l’aspect superficiel du textile, en passant le tissu sur des cylindres recouverts de papier émeris, pour obtenir un effet peau de pêche.
  • BROSSEUSES : modifient l’aspect superficiel du tissu, en faisant passer celui-ci sur des brosses en carbone et céramique. Cette opération confère au tissu un toucher soyeux.
  • RASEUSES : ouvrent la bouclette du tissu tricoté et égalisent les fibrilles ainsi libérées afin de conférer à la surface du tissu un aspect régulier. Ce rasage est réalisé au moyen d’une machine équipée d’un cylindre à lames hélicoïdales et d’un couteau permettant de régulariser la hauteur de coupe. Cette opération permet notamment de traiter la bouclette qui sera transformée en velours.
  • COMPACTEUSE : permet de bloquer la maille afin d’obtenir une meilleure stabilité de la matière.
  • LES RAMES : les apprêts mécaniques sont réalisés sur les rames dont disposent l’entreprise. Celles-ci sont au nombre de 4 et sont équipées d’un ou deux foulards, selon les spécificités des tissus qui seront traités par ces différents matériels. Les rames servent également à la sèche (notamment pour les lots teints sur des machines autoclaves), le préfixage ou encore la finition qui donne au tissu ses qualités dimensionnelles définitives. 
France Teinture - Parc machines

APPRêts chimiques

  • IGNIFUGATION
  • IMPERMEABILISATION
  • TOUCHERS SPECIFIQUES
  • RENFORT / MAINTIEN DES MATIERES
  • ANTIBACTERIEN
  • ENCAPSULATION
IMG_6151

SOLVANTEUSE

Notre entreprise dispose d’une solvanteuse à la continue, qui permet de dégraisser en plein bain de perchloréthylène les tissus écrus, afin d’éliminer les graisses et huiles déposées sur la fibre dans les filatures et au tricotage. Cela permet une qualité de teinture bien améliorée et évite que ces hydrocarbures se retrouvent dans les effluents aqueux de teinture ou atmosphériques des rames.

France Teinture - ennoblisseur français

CONTRôle qualité

  • LE VISITAGE : consiste à contrôler visuellement le tissu par défilement sur une table lumineuse pour déceler, répertorier et signaler les défauts éventuels. Toute la production de l’entreprise est visitée mètre par mètre.
  • LES TESTS DE CONTRÔLE : En cours et en sortie de process, une série de test est réalisée afin de s’assurer de la qualité des matières finies : suivi coloristique des lots, contrôle de la solidité des couleurs, contrôle de la stabilité de la matière, contrôle du poids, résistance mécanique à l’usure, aux frottements, à la sueur, à l’allongement, etc. 

 

L’ensemble de ces travaux s’attachent à respecter les cahiers des charges de chacun des clients de l’entreprise.